De nombreux détracteurs du content marketing lui opposent aujourd’hui une saturation de contenus, au point de confondre parfois les articles et publications écrits à la va-vite et ceux qui méritent que l’on s’y attarde vraiment. Au point même de crier, à base de titre putaclic « le marketing de contenu est mort ». Pourtant, loin d’être mort et enterré, le contenu est toujours roi : il reste toujours un puissant outil pour :

  • faire du branding
  • se positionner comme expert
  • apporter un réel bénéfice sur le trafic de votre site

Il demande toutefois d’être manié avec patience, subtilité et dextérité pour gagner sa légitimité. Voici quelques pistes pour y arriver…

 

De l’importance d’une stratégie en amont

Avant de produire son contenu

Ecrire des articles pour son blog, réaliser des pages produits pour son site Internet, rédiger ses newsletters, tout cela peut paraître chronophage à qui n’aurait pas fait une étude préalable de sa cible, ses besoins et ses objectifs. Cela reviendrait à prévoir un trajet en voiture sans préparer son itinéraire : une route semée d’embuches qui prendrait double de temps et une panne assurée en chemin. Avouez, ce n’est pas le scénario rêvé.

Réfléchir au persona

On ne cessera de le dire, toute stratégie marketing doit partir de sa cible – son persona – et de ses points de douleur. De cette étude découleront forcément les solutions à apporter et vos idées seront plus claires pour produire le contenu adapté. Les mots-clés essentiels vous apparaitront alors et à vous des contenus de qualité et même une stratégie pour des contenus premium !

 

Produire du contenu régulièrement, un mal nécessaire

Anticiper en écrivant plusieurs articles à l’avance

Vous démarrez dans votre projet et pouvez déjà affirmer avec fierté avoir quelques jours d’avance dans la rédaction de vos contenus. Bravo ! Mais entre le commercial, la production et/ou mise en place de votre projet, la relation client, vous avez d’autres chats à fouetter. Et c’est bien normal. Une fois cette avance grignotée, vous regrettez de ne plus avoir le temps de vous y pencher. La production de contenu passe au second plan de vos objectifs et tout le gain de trafic observé dès les début disparaît progressivement. La régularité est bien maîtresse !

Planning éditorial, outils d’automatisation…

Heureusement, avec une bonne méthode d’organisation – comme un planning éditorial réalisé chaque début du mois – et des outils d’automatisation que permettent les plateformes dédiées (mailchimp, WordPress, Hubspot…) il est tout à fait possible de tenir un objectif de contenu régulier à condition de s’y tenir sur le long terme. À défaut, vous pouvez également externaliser cette tâche en faisant appel à un prestataire externe dont c’est le métier.

Faut-il écrire quotidiennement ?

Si l’on dit que la régularité est une règle d’or, il est nécessaire de rester pragmatique : produire du contenu quotidiennement est chronophage et inutile. Mieux vaut publier une information par semaine et la soigner (article, vidéo, infographie…) À nouveau, misons sur la qualité plutôt que la quantité !

 

La diffusion du contenu…

Définir un objectif pour chaque rédaction de contenu

Infographie, vidéo, articles… Pourquoi créer tout ce contenu sans lui donner plus de visibilité ? Derrière tout contenu se cache forcément un objectif : augmenter le trafic qualifié sur un site, faire grossir une liste de prospects, convertir ces prospects en clients… Vos articles méritent une audience et cette audience se trouve sur différents médias sociaux. Les diffuser vous permettra d’atteindre une plus large audience et ainsi toucher plus facilement votre cœur de cible.

Penser diversité et originalité !

Mais la diffusion de vos contenus doit être maniée avec sens. Il est nécessaire de penser « diversité » c’est-à-dire qu’un même contenu ne devra pas être publié sur tous les réseaux sociaux, chaque réseau social ayant sa propre cible et son propre objectif. C’est ici qu’intervient une stratégie de contenu bien pensée en amont avec définition de votre ligne éditoriale ainsi qu’un calendrier.

Faut-il sponsoriser son contenu ?

Le content marketing, une stratégie onéreuse ?

Un des arguments des opposants au content marketing est qu’une stratégie de contenu coûte cher puisqu’il devient nécessaire de faire de la publicité. Tout d’abord, un grand non : il n’est pas toujours nécessaire de sponsoriser son contenu.

Sponsoriser le BON contenu

Même si certains algorithmes (on pense bien sûr à celui de Facebook) deviennent de plus en plus difficiles à comprendre et nécessitent de sponsoriser ses publications, d’autres plateformes (Instagram, Pinterest par exemple) permettent avec un peu d’astuces de conserver une diffusion organique des publications (donc sans payer). Avec une bonne stratégie de content marketing, vous pouvez donc sélectionner les contenus que vous souhaitez sponsoriser ou non.

 

En conclusion, il est donc inutile de clamer haut et fort que le marketing de contenu est mort car ce qui est mort en vérité, est plutôt la manière dont le contenu est (mal) fait, pensé et rédigé. S’il y a de plus en plus de contenus produits, il y a toujours autant de contenus consommés. En effet, encore plus aujourd’hui, nous pouvons affirmer que le contenu est TOUJOURS le roi. À charge aux rédacteurs, responsable marketing, chef d’entreprise et porteurs de projet de

  • réfléchir à une stratégie de contenu
  • penser une diffusion adaptée à sa cible
  • éventuellement chiffrer un budget de sponsorisation de certains contenus afin d’amplifier leur diffusion

Tiphaine Verdier

Tiphaine Verdier

Passionnée de marketing et de communication digitale, j'ai fondé Studio Tilo pour aider les micro-entrepreneurs & TPE/PME à développer leur visibilité sur le web grâce au marketing de contenu et aux outils de Webmarketing. À travers ce blog, je partage mes expériences et quelques astuces.

Leave a Reply